Ice Climbing succès !

Ice Climbing Ecrins 2017

Cet événement dédié à la cascade de glace, organisé avec la participation active des cadres techniques  de la FFCAM, s'est tenu du 13 au 15 janvier à l'Argentière-la-Bessée, dans les Hautes-Alpes. Les participants ont bénéficié d'excellentes conditions météo (grand beau) et glaciaires.

Plusieurs groupes issus de la France entière avaient fait le déplacement : Occitanie (2 groupes, 21), Normandie, Ile de France, Alpes-Maritimes, Isère et Hautes-Alpes, sans oublier les filles du groupe féminin départemental GAF74 en plus du groupe régional RH Groupe Féminin de Hautes Montagne (GFHM). Ces jeunes ont réalisé de belles performances lors du contest de dry-tooling : Camille, une jeune femme membre du gruope d'Occitanie et du Groupe Excellence Alpinisme National (GEAN) s'est imposée chez les filles. Kéké, issu du groupe Midi-Pyrénées et de l'équipe France glace, l'a emporté chez les garçons.

Voici le récit de ces journées par Raphaëlle Charrassin :

Le week-end a débuté vendredi, dans le minibus, après plusieurs changements de conducteurs, un essuie-glace disparu (et miraculeusement remplacé par un bout de scotch!) et une frangipane vraiment bonne. 5h30 de temps à tuer en regardant les montagnes se rapprocher petit-à-petit, et une fine couche de neige nous recouvrir.

Finalement arrivés, et après un rapide passage à l'auberge de jeunesse, on se retrouve à l'Argentière-La-Bessée, pour le 25ème Ice Climbing dans une chaude ambiance entourée de beau matériel tout neufs présentés sur des étoles.

On revoit tout le reste des groupes, dont quelques personnes qui étaient déjà arrivées un jour plus tôt. Le froid mordant et le spectacle de jumpline nous divertissent la bonne demi-heure où l'on attendait pour manger avec tout ce tas de cascadeurs inconnus (ou non pour certains!). La soirée se finit donc avec une bonne raclette aux Crozets qui a fait râler bibi, et une table-ronde à laquelle participent les invités de l'Ice.

Le lendemain, nous sommes plusieurs cordées à nous retrouver aux filles de la monta, une cascade vraiment sympa du Queyras, qui commence doucement et finit avec une longueur en 4. Une belle journée qui permet de découvrir l'activité pour certains ou pour d'autres, nous réhabitue aux coups de piolets dans la glace, et aux broches mal affutées qui ne veulent résolument pas rentrer dans cette couche d'eau solide.

La deuxième soirée est un peu plus animée que la première. Elle continue (après un plat composé essentiellement de polenta et d'un superbe gâteau aux marrons) avec un groupe de musiciens qui s'égosillent sur plusieurs chansons et font danser ceux qui avaient bu le plus de bières. Un retour fatigué à l'auberge ou se déroule aussi une petite fête accueillant des migrants et qui fait trembler les murs jusqu'à 00h30.

La dernière journée est la plus belle, avec un magnifique soleil et un ciel vraiment bleu. A peu près l'ensemble des deux groupes espoirs Midi-Pyrénées se concentrent à Ceillac, entre les Y, easy rider, les formes du Chaos, cascade mythique où malheureusement bloquent beaucoup de cordées qui, après quelques chutes de gros blocs de glace se dégonflent pour la plupart pour aller tâter le sombrero sans plus de succès, ou pour d'autres, dont je fais partie, apprennent à faire des lunules.
Petit rendez-vous au café de la station de ski pour déguster des énormes sandwichs et quelques crêpes au Nutella en attendant les plus motivés qui eux, ont fini les formes du Chaos, puis redescente à l'auberge pour trier le matériel et se remplir la panse pour les insatisfaits.

Nous quittons donc à regret ce lieu magique du Queyras, en pensant déjà aux prochains rendez-vous avec la glace. Merci à toute l'organisation qui est derrière ce super week-end et aux cascadeurs rencontrés !

Téléchargez ci-dessous de compte-rendu du Groupe Féminin de Haute Montagne.


Document PDFCompte rendu GFHM Ice climbing 2017