Jeunes en refuge

Pourquoi aller en refuge avec des enfants ou des jeunes ?

Faire découvrir la montagne dès le plus jeune âge est un enjeu essentiel. Et en passant une nuit ou plus en refuge, c'est encore mieux ! La montée au refuge est un acte à la fois naturel et symbolique. La contemplation d'un lever ou d'un coucher de soleil, l'observation d'un ciel étoilé, la nuit en collectivité sont autant de moments propices au plaisir et à l'émerveillement "d'être" en montagne.
Dans ce contexte de simplicité et de convivialité, les valeurs transmises aux jeunes prennent tout leur sens. Elles s'inscrivent dans une culture de montagne, partagée par ses habitants et ses visiteurs.

Derrière la fenêtre du refuge ...

On appelle refuge tout bâtiment dont l'accès n'est pas possible par la route.

Les refuges peuvent être gardés ou non gardés, et ont la particularité d'être des établissements situés en altitude et dans un site isolé. Bâtis loin des réseaux de distribution, les refuges doivent développer leur autonomie avec des technologies et des usages très économes.

Dans les refuges, le ou la gardien(ne) est la personne clef qui assure le quotidien du bâtiment (ouverture, ravitaillement, entretien, cuisine...) et l'accueil du public (réservation, conseils, lien avec les secours, réveil). C'est la première personne à qui vous aurez affaire lors de votre sortie en refuge.

 

Montée des enfants au refuge

Les apports éducatifs d'une montée en refuge

Il est important de centrer l'expérience sur la notion de plaisir tout en respectant le rythme et les besoins cruciaux de chacun des enfants : le froid, la faim, la soif, la douleur, la sécurité.

Il est important que l'enfant se sente partie prenante du groupe, puis d'avoir envie de relever les défis que représente cette aventure en montagne et de partir à la découverte de ce nouvel environnement.

Les apports éducatifs d'une sortie en refuge :

  • l'éducation à l'environnement, avec la découverte du milieu, la gestion des ressources,
  • l'éducation au territoire et la découverte de modes de vies particuliers,
  • l'éducation à la citoyenneté et au vivre ensemble,
  • l'éducation motrice physique et sportive,
  • la sensibilisation à la sécurité et l'apprentissage de l'autonomie.

 

Refuge du col de la Vanoise

Comment organiser une sortie en refuge ?

Voici quelques critères à prendre en compte :

  • l'accès au refuge (se référer aux cartes et topos, ainsi qu'au gardien du refuge) : le temps de marche varie selon l'âge des enfants, la distance et le dénivelé,
  • l'accessibilité du refuge : sentier balisé ou non, difficultés techniques, passages exposés, neige, encadrement spécialisé ou non, ...
  • la configuration du refuge : nombre de lits, configuration des chambres, services proposés, possibilité de restauration, ...
  • l'intérêt pédagogique du site : paysage, faune et flore, activités humaines (pastoralisme, etc.), sites de pratiques d'activité physique, possibilité d'itinérance vers d'autres refuges, ...