Mise au point immédiate de la part du président Elzière

FFCAM

Le président du syndicat interprofessionnel de la montagne, qui mène depuis plusieurs mois une campagne de déstabilisation contre la FFCAM, annonce sur la page facebook  de son syndicat qu'il vient de déposer auprès du procureur de la république de Paris une plainte pénale "contre la direction de la FFCAM".

Nous n'avons évidemment aucun moyen de vérifier si cette annonce correspond à la réalité ni de connaître la teneur éventuelle de cette plainte, mais nous n'avons aucune inquiétude quant à son issue.

Nous réaffirmons sereinement  que notre seule préoccupation est de poursuivre les actions de la fédération et d'en renforcer l'utilité pour les licenciés, les associations affiliées et les pratiquants des activités sportives de montagne.

Nous invitons l'ensemble des licenciés et des responsables à poursuivre leur action sans se laisser distraire par les tentatives d'intimidation ni les menaces proférées, dont l'auteur est coutumier.

Nous vous donnons rendez-vous à Lyon pour y réaffirmer nos convictions et notre volonté de continuer à porter ensemble l'ambition qui est celle du club alpin depuis près de cent cinquante ans.